La balade de Julie

Il parait qu'il n'est pas la peine d'aller si loin pour tirer Julie !!!! 

Mais qui est donc cette Julie ?

 

Sous un soleil matinal 35 personnes, 22 motos, prenaient le départ en deux groupes respectant le système des tournantes (tiroirs).  St Hilaire-La Copechagnière- St Denis la Chevasse, St Martin des Noyers, Fougeré, Thorigny,Château Guibert  que de petites routes pour retrouver Julie ?

 

Après notre pause Café au Barrage du Marillet nous poursuivions notre quête.

La nature printanière : colza, buissons d’aubépine en fleurs,  glycines, tulipes, champs de petits pois, etc.… enchantaient nos motards, en particulier nos réunionnais qui n’ont pas de printemps chez eux.  

 

Mais où voulaient donc nous emmener Julie ? Moutiers sur Lay, Bessay, St Jean de Beugné, St Aubin de la Plaine par des demi-routes encore méconnues cela faisait vraiment une Thiré.

C’est alors que  les 11 km d’une route sinueuse et dégagée incitaient nos motards à se lâcher, par des champs jaunes et odorants, car il Pareds  que l’apéro nous attendait au Donjon à Bazoges.

Mais toujours pas de Julie !

Après l’apéro les questions fusaient et là Josiane eut une idée car nous n’étions pas si Loing.

L’appel du ventre nous emmenait alors sur des petits routins herbeux le long de la rivière, 12 km en une demi-heure (quelle moyenne !!!).

 

Surprise !  Nous arrivions dans la Ferme du Moulin Migné à Cheffois. Mais où était donc Julie car c’était Isabelle qui nous accueillait. Une véritable passionnée avec ses recettes traditionnelles uniquement cuisinées à base de produit locaux et de sa ferme, à 19 € le coût par personne.

 

Mais alors qui est Julie ?  C’est la présentatrice de l’émission  « Les Carnets de Julie » sur France3.

Elle nous emmène dans sa 304 décapotable rouge  pour une balade gourmande à travers nos régions et dernièrement en Vendée en novembre 2013. 

C’est donc cette émission qui nous a incités à suivre une partie de son itinéraire.

 

Après nous être restaurés Ils nous restaient plus qu’à mettre la main au pot. 

Une petite visite chez Jacky Chaigneau, céramiste cosmique, nous fit partager sa passion : "Le raku", méthode japonaise,  qui  consiste à retirer les pièces du feu lors de la fusion de l'émail (970 degrés). Le choc thermique fait apparaître des craquelures qui se noircissent après l'enfumage ainsi que la terre nue. Le résultat est vraiment magnifique  et donna l’envie à certaines d’en ramener dans les sacoches : escargots, bol à rêve, etc..

Il faut quitter ce passionné passionnant car il est déjà 17h30 et certains ont du travail en arrivant.

 

Le retour se fait toujours par des routes un peu plus roulantes mais pas trop quand même. ne heure après nous étions arrivés chez Lionel et Liliane pour partager une bière accompagnée d’un cake maison.

 Finalement ce n'était pas si loin.

 

Signé le "CLACC"   Chantal, Liliane, Aude, Carole, Christelle