Balade de l'Hivernale

Compte rendu balade des pirates II le retour !!


Comme d'habitude Josiane et Pierre-Yves sont à la bourre ( P.... de vaches)

5 mn de retard sur l'horaire, il faut partir tout de suite la marée n'attend pas. Direction plein Nord. Aux Essarts sur le trottoir Peggy la cochonne se promenait sans son maître.
Les virages de Bournezau furent négociés à une lenteur mémorable. On attaqua les petites routes pour arriver à Sainte Pexinne, que de souvenirs lors du rallye, camping sous la toile, et gros mal de crâne pour certains le dimanche matin (n'est-ce pas Luc).
On arriva dans la plaine de Luçon sur de petites routes bosselées, là les deux frères Boisiaux sur leurs tromblons vibreux n'en pouvant plus durent soulager leurs petites vessies. On arriva enfin à Thiré, ce fut une bonne tirée tout ça sous le soleil. Là le chaudron magique nous attendait avec ses 8 litres de vin chaud, toujours aussi bon, il n'en resta pas une goutte, il faut dire que nous étions 36 a goûter ce bon breuvage.
Les toilettes furent visitées, on n'y trouva même des lunettes mais pour qu'elle utilité ? Il faut demander à Freddy.
Nous repartîmes pour le restaurant Le Caranserail à Pouillé, une bonne ambiance, de la chaleur, un bon repas, beaucoup de convivialité.
Le retour avec Jean-Yves est donné, direction la Caillière, Sigournais tout roule jusqu'au rond-point ou Laurence part à l'opposé remplir la vessie de sa moto sans autorisation du staff.
Ce fut le bordel !!!!!!!!!
Pierre-Yves retrouva la queue du groupe, et mis gros gaz pas le temps de musarder, Luc et Manu suivaient ainsi que Stéphane qui pour une première sortie ne put bronzer sous les bras.
Au fil de la route Pierre-yves récupéra les motards égarés jusqu’à Montaigu ou Jean-Yves ne regardant pas dans ses rétros ne s'était rendu compte de rien, au rond-point de chez Bouteau il était tout seul. (Pour une fois, il ne s'est pas trompé, mais il a perdu le groupe)
Heureusement tout finit bien, on termina sous la pluie, au bois Noir avec le chocolat chaud et la pompe à vélo pour regonfler une BM à bout de souffle.

Pierre-Yves, Josiane, Jean-Yves, Marie