La sortie,  LA DOUCEUR ET LA VUE

 

On est parti ce dimanche matin sous un gros crachin avec nos mobylettes…

 

Rendez-vous pris à 9 heures départ 9 heures 15, un petit groupe de 8 motos (11 personnes) une majorité de teutonne, une italienne et une du pays du soleil levant, vu les conditions météo on prend les grands axes pour le début. Direction la Colonne puis Mortagnes sur Sèvre, la balade commence  on passe par le Puy Saint Bonnet, la Tessoualle direction le lac du Verdon côté barrage puis Maulévrier ,Vezin (là on laisse le petit détour par le lac de Péronne), la Tourlandry puis passage d’un col 220 mètres d’altitude pour rejoindre les Gardes et son abbaye et surtout son point de vue à 360 degrés (là sur un freinage mon Abs deux doigts génération 64 a eut un petit  disfonctionnement, rien de grave récupérer par l’Esp 42 coup de botte pour remettre tout le monde en ligne). Arrivée sur place, le café brioche et autres nous sont servis par Marcorossito accompagné de Malonemessi après un petit tour au point de vue ou une éclaircie nous favorise la vue, le départ est sonné. Direction Chemillé puis la Jumelière en direction les Côteaux du Layon et la Corniche Angevine le temps nous étant compté et les conditions étant défavorables, on contourne Angers par la 4 voies. Je sais on s’endort un peu on prend la sortie Avrillé-Terra Botanica pour aller à Cantenay Epinard et Feneu puis Grez Neuville puis la halte apéro sur les bords de la Mayenne au grand air le temps devenant plus clément. Après cette pause direction le Lion d’Angers et le restaurant le Lionnais pour le déjeuner.

         A   près cette pause repas nous reprenons la route pour rejoindre Thorigné d’ Anjou, puis Sceau d’Anjou, Feneu, Soulaire et Bourg, la les pluies des dernières semaines ayant fait monter le niveau des cours d’eau nous sommes obligés de passer par Cheffes, Tiercé ou nous découvrons des champs innondés à perte de vue. A Briollay direction Soucelles, Villevèque  où un arrêt ravitaillement de nos monture s’impose pour les petits réservoirs on a pas tous des chameaux, le Plessis Grammoire puis il nous faut retraverser la Loire donc direction la Bohalle, puis St Mathurin où là nous passons sur l’autre rive. Puis des petites routes ou nous traversons Gohier, quelques gouttes apparaissant à Blaison – Gohier, un arrêt enfilage des tenues de pluie se fait sentir, nous étions reparti pour certain en tenue légère du Lionnais, là Liliane se découvrant un nouvel amie. Direction St Melaine sur Aubance,puis Beaulieu sur Layon ou nous décidons de rentrée en direct par la 160 et de nous arrêter à Treize Septiers cher Jean Pierre pour contrôler les niveaux et la bonne tenue de la Bmw de Pascal. Pour les absents son baptême a bien été réalisé.

De là, nous nous dispersons pour rejoindre nos chaumières.

Un grand merci à Marco et à tous ceux qui m’on accompagné dans ce dimanche, un peu long peut être (340 km environ) je m’en excuse , je ferais plus cour la prochaine fois c’était une première expérience.

 

 

A bientôt …stf